BAGUES

Merci de bien mesurer votre taille avant de passer commande.

En cas de problème de taille, les retours et frais de livraison seront à votre charge.
Guide Tailles Bagues

Comment mesurer la taille de mon doigt ?

mesurer taille doigt

 

T-SHIRTS - GUIDE DES TAILLES

 

Taille Largeur Longueur
S 50 cm 69 cm
M 53 cm 72 cm
L 56 cm 74 cm
XL 58 cm 76 cm
2XL 62 cm 78 cm
3XL 64 cm 80 cm
4XL 68 cm 84 cm
5XL 72 cm 88 cm
 Tolérence 2 cm 2 cm

Ragnar Lothbrok : l’histoire vraie d’un Viking légendaire

Pour mieux connaître et pleinement apprécier le personnage de Ragnar Lothbrok, il faut en comprendre l’histoire. Où vivait-il ? Qui était-il pour les Vikings ? Comment Ragnar Lothbrok est-il mort ? Autant d’interrogations auxquelles il est possible d’apporter des réponses, en plongeant au cœur des récits de l’époque, à travers l’histoire vraie d’un Viking légendaire, celle de Ragnar Lothbrok.

L’historicité de Ragnar Lothbrok

Ragnar Lothbrok (ou Ragnarr aux braies velues), également orthographié Regnard Logbrog ou Ragnar Lothbrock, est un roi viking légendaire.

Son histoire est contée à travers les sagas norvégiennes, la poésie ainsi que des sources latines médiévales qui font le récit de ses exploits en Scandinavie, en Francie occidentale et en Angleterre anglo-saxonne au cours du 9e siècle de notre ère.

Parmi les récits les plus fréquemment contés concernant cet illustre personnage, ses mariages avec Thora et Aslaug, ainsi que sa paternité de nombreux fils célèbre dont Ivar Ragnarsson (Ivar le Désossé), Björn 1er (Björn Côtes-de-Fer), Sigur Œil-de-serpent, Hvitserk et Ubba.

 Les femmes de ragnar lothbrok lagertha et aslaug

Sa troisième épouse, Lagertha Lothbrok, n’apparaît que dans un récit du 13e siècle de notre ère, le Geste des Danois, une œuvre de l’historien médiéval Saxo Grammaticus.

Il en est de même pour une possible quatrième femme que Ragnar aurait eue, Swanloga.

Les faits les plus marquants concernant la légende de Ragnar Lothbrok se trouvent très certainement dans le combat de Ragnar contre un dragon.

Un combat pour lequel il a notamment confectionné son fameux « pantalon hirsute » pour se protéger et duquel il est sorti victorieux.

Cet attribut, parfois traduit par l’expression « culotte velue », explique l’autre nom du Viking légendaire, Ragnar (ou Ragnarr) aux braies velues.

On se souvient également de son invasion, un peu trop confiante, de l’Angleterre, avec seulement deux navires.

Une épopée qui s’est soldée par la capture de Ragnar Lothbrok par le roi Ælla de Northumbrie qui l’a ensuite jeté dans une fosse aux serpents, en l’an 866 de notre ère.

Il faut toutefois noter que l’histoire de Ragnar Lothbrok est sujette à controverse, certains de ses fils présumés étant souvent considérés comme ayant pour fondement, des personnages historiques réels.

La saga de Ragnar Lothbrok

La source la plus connue et la plus complète retraçant la vie et les actes héroïques de Ragnar est l’ouvrage islandais du 13e siècle dont le titre, en vieux norrois, est Ragnars saga loðbrókar (Saga de Ragnarr aux Braies Velues).

Elle fait partie du genre fornaldarsögur, littéralement « sagas des temps anciens », ou « sagas légendaires », dont les histoires se déroulent avant la colonisation de l’Islande qui a débuté dans les années 870 de notre ère.

Cette histoire s’inscrit parfaitement dans la vague des écrits de sagas islandaises qui ont déferlé sur l’île à cette époque.

Les légendes héroïques qui ont été écrites à l’époque ont tendance à se rattacher aux débuts mythiques des familles scandinaves légendaires, se terminant très souvent par la mort de leur représentant principal.

La saga de Ragnar Lothbrok ne fait pas exception à cette règle et présente le Viking légendaire comme l’ancêtre d’une famille islandaise.

Elle dépeint des souverains indépendants, chacun régnant sur son propre royaume, interagissant les uns avec les autres pour aboutir au combat et se livrer à une mort certaine.

La saga de Ragnar Lothbrok commence par l’enfance d’Aslaug, qui deviendra la deuxième épouse de Ragnar.

Aslaug est la fille de Sigurd et Brynhild (le légendaire vainqueur du dragon et la Walkyrie de la mythologie germanique popularisée par Wagner).

Les parents d’Aslaug meurent alors qu’elle n’a que trois ans.

Elle grandit en Norvège, accueillie au sein d’une famille pauvre qui la surnomme Kráka (corbeau) et qui décide de lui cacher l’identité de ses vrais parents.

Au même moment, Ragnar, fils du roi Sigurd Ring du Danemark, grandit pour devenir un beau jeune homme habile et surtout, un valeureux guerrier.

Les écrits qui le concernent indiquent qu’il est « bon pour ses hommes est cruel pour ses ennemis ».

Un guerrier de haut niveau que peu sont capables d’égaler.

Le premier exploit de Ragnar Lothbrok a lieu lorsque ce dernier vient au secours du jarl de Götaland, dont la ville est perturbée par un dragon serpent qui a pris des proportions démesurées.

ragnar lothbrok face au dragon

Ayant confectionné une nouvelle tenue de pantalon à poil long et de manteau bouilli dans la poix, Ragnar transperce le dragon avec sa lance tandis que ses vêtements le protègent du sang du monstre.

En récompense, il obtient la main de la fille du jarl, Thora.

Le mariage entre Ragnar et Thora est une union heureuse qui donne naissance à deux fils : Eirek et Agnar.

Lorsque Thora tombe malade et meurt, Ragnar est brisé par le chagrin.

Il part en errance au lieu de régner sur son royaume.

Un été, il navigue vers la Norvège et arrive dans la ferme où vit Kráka (Aslaug).

Ayant eu écho de la beauté de la jeune femme, le viking légendaire est très désireux de l’épouser.

Il lui fait alors passer un test de sagesse sous forme d’énigme à résoudre.

Une épreuve qu’Aslaug réussit avec brio.

Ragnar et Aslaug ont plusieurs enfants, parmi lesquels Ivar le Désossé.

Ivar le Desosse fils de Ragnar Lothbrok

Cette épithète prend des significations différentes selon les récits, certains l’attribuant à une forme d’impuissance du personnage, alors que d’autres parlent d’un homme boiteux.

Aux côtés de Björn Côtes-de-Fer, Hvitserk et Rognvald, chacun des enfants de Ragnar et Aslaug vit des aventures.

Pendant ce temps, Ragnar pense que Kráka est une simple paysanne.

Il finit par être convaincu d’épouser la fille du roi de Suède à la place.

Cependant, Aslaug s’est réapproprié son nom et ses ancêtres ; elle en parle à Ragnar et, pour lui prouver qu’elle a raison, elle lui prédit que leur prochain fils naîtra avec des yeux de serpent.

C’est donc Sigur Œil-de-serpent, leur fils, qui, en quelque sorte, sauve leur union.

L’histoire inachevée avec le roi de Suède, dont les fiançailles de la fille sont brutalement interrompues, conduit à une série d’événements, dont la tentative d’Eirek et d’Agnar de combattre les Suédois.

La rencontre avec une vache magique qui protège l’armée suédoise, ainsi que la décision d’Aslaug de changer son nom pour devenir Randalín et la présence de ses fils au combat bouleverse la donne.

La saga se termine avec le serment de Ragnar, qui s’engage à envahir l’Angleterre avec seulement deux navires.

Il est capturé par le roi Ælla de Northumbrie et jeté dans une fosse aux serpents où il meurt.

Il sera vengé par ses fils, qui apportent leur force et leur puissance en Angleterre.

Dans l’histoire, on apprend également que ces derniers torturent Ælla à mort, en lui faisant subir le fameux supplice de l’aigle de sang.

Le Conte des fils de Ragnar Lothbrok

les fils de ragnar lothbrok

En marge de l’histoire de Ragnar Lothbrok, toujours en Islande, Le Conte des fils de Ragnar a été écrit, entre la fin du 13e et le début du 14e siècle de notre ère.

Il a été conçu comme une amélioration de la Saga de Ragnar Lothbrok et dépeint un empire viking plus vaste qui s’étend de la Norvège à l’Angleterre et à la Baltique.

Ceci est immédiatement apparent au début de l’histoire, où Ragnar est présenté comme le fils du roi Hring, qui possède des territoires en Suède et au Danemark et sur lesquels Ragnar règne après la mort de son père.

C’est sans équivoque que, dans les derniers paragraphes de l’histoire, les fils de Ragnar Lothbrok dirigent les différents royaumes à travers l’Angleterre, certaines parties du Danemark, l’Allemagne, la Baltique, la Suède et la Norvège.

L’œuvre présente les fils que Ragnar a eus avec Thora (Eirek et Agnar), ainsi que ceux qu’il a eus avec Aslaug (Ivar le Désossé, Björn Côtes-de-Fer, Hvitserk et Sigur Œil-de-serpent).

Le Conte des fils de Ragnar conserve la plupart des éléments essentiels de l’histoire présentée dans la Saga de Ragnarr aux Braies Velues.

Quelques détails sont cependant modifiés, certains passages sont résumés, d’autres encore sont complètement omis.

Ce qu’il faut retenir, surtout, concerne l’ajout, après la mort de Ragnar Lothbrok, d’une longue extrapolation sur les exploits de ses fils.

Ragnar lui-même est présenté comme le souverain de plusieurs royaumes et comme un maître juste et bon.

Dans cette légende, Ragnar n’est que l’ancêtre de dynasties royales danoise et norvégienne.

L’Islande, même si l’œuvre a été écrite par un Islandais, est complètement mise de côté.

Le poème de Ragnar (Ragnarsdrápa)

Parmi les œuvres relatives à Ragnar, écrit au 13e siècle de notre ère, le vieux poème Ragnarsdrápa, que l’on peut traduire par « le poème de Ragnar »).

Cet écrit est attribué au poète de cour norvégien du 9e siècle, Bragi Boddason.

Le poème décrit des scènes mythologiques peintes ou sculptées sur un bouclier qui aurait été offert à Bragi par un dénommé Ragnar.

Ce dernier est identifié dans un autre poème en vieux norrois comme étant Ragnar Lothbrok.

Néanmoins, des doutes ont été émis sur cette identification, car il est possible qu’elle se réfère à un autre Ragnar.

En outre, l’historicité douteuse de Ragnar Lothbrok ne permet pas d’émettre avec certitude la possibilité d’un contact direct entre ce personnage et le poète Bragi Boddason.

Krákumál ou Lay de Kraka Krákumál est un poème scaldique dont la traduction est « mots du corbeau ».

Ce poème est composé d’un monologue, celui de Ragnar Lothbrok, qui meurt dans la fosse aux serpents d’Ælla, dans laquelle il a été jeté.

Ragnar Lothbrok dans la fosse aux serpents

Il revient sur une vie remplie d’actes héroïques.

Le poème se rattache à l’histoire populaire de la capture de Ragnar par Ælla de Noerhumbrie, qui le jette dans une fosse remplie de serpents pour y mourir.

Il se présente comme le chant de la mort de Ragnar.

Un chant composé par le Viking légendaire lui-même, alors qu’il s’attend à une mort lente, voué aux crocs et au venin des créatures qui l’entourent.

Il est très peu probable que Krákumál ait été écrit par Ragnar.

Même si ce personnage avait véritablement vécu, ce dont certains historiens doutent, la langue du poème date du 12e siècle et non du 9e, au cours duquel Ragnar aurait vécu.

Il ne présente pas non plus les caractéristiques que l’on attend d’un Viking danois.

Comme cela est le cœur pour la quasi-totalité des héros vikings, Ragnar se souvient de toutes ses batailles et de ses exploits audacieux.

Toutes les strophes, sauf la dernière, commencent par la phrase : « nous coupons avec une épée ».

Succombant peu à peu au venin des serpents, il exprime l’espoir que ses fils le vengent après sa mort.

Après avoir fait le récit de sa vie, il réalise qu’il n’a aucune raison de craindre la mort, convaincu qu’il sera admis dans la salle d’Odin, au Valhalla, pour y festoyer.

Mort de Ragnar Lothbrok au Valhalla

Le poème se termine de manière optimiste : « je vais mourir en riant ».

Le poème Krákumál présente une version quelque peu différente de la légende de Ragnar, car il mentionne plusieurs lieux et personnages qui ne sont pas mentionnés dans des documents ultérieurs, dont notamment la Saga de Ragnar Lothbrok, qui date du XIIIe siècle de notre ère ou même Le Geste des Danois.

Ragnar Lothbrok, interprété par l’acteur Travis Fimmel dans la série télévisée Vikings

Dans la série télévisée Vikings, c’est l’acteur australien Travis Fimmel qui a interprété le rôle de Ragnar Lothbrok, des saisons 1 à 4.

C’est en effet dans l’épisode 2 de la saison 4 de Vikings que Ragnar meurt.

C’est notamment la série Vikings qui a propulsé la carrière de son acteur phare.

Acteur Travis Fimmel dans la serie Vikings

C’est notamment grâce à elle que Travis Fimmel a trouvé son prochain rôle.

Remarqué par Ridley Scott, l’acteur australien a en effet été choisi par l’illustre réalisateur pour incarner un rôle dans une nouvelle série, Raised by the Wolves.

Notons également la série The Last Kingdom dont l’histoire se déroule après le règne de Ragnar Lothbrok, en 872, dans une Angleterre en plein conflit.

Elle retrace notamment l’histoire d’un autre Ragnar.

Alors que la série Vikings est basée sur des événements historiques, The Last Kingdom est basée sur des romans écrits par Bernard Cornwell, un romancier mélangeant habilement des faits historiques à la fiction.

CHAÎNE DU JARL

89.00 EUR
Checkout Secure
  • Livraison Suivie (3-5 jours ouvrés) OFFERTE dès 100 EUR d'achats.
  • Support français à votre écoute.
AVIS CLIENTS
GUIDE DES TAILLES

Comment choisir votre taille de bague ?
undefined

Articles Récents

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré