Ivar Ragnarsson le Désossé : Histoire d’un Viking

Les vikings sont réputés pour être des excellents marins, des grands guerriers et ils sont également de très bons commerçants. Durant les combats, ils se montrent plus sauvages et extrêmement violents. Ivar Ragnarsson, également appelé Ivar le Désossé ou encore le Roi Berserker figurait parmi les plus grands guerriers et chefs viking.

Ivar Ragnarsson le Désossé

Qui est Ivar Ragnarsson ?

Ivar Ragnarsson est né vers 794 ap J.-C. Fils ainé de Ragnar Lothbrok, un légendaire guerrier viking, et d’Aslaug, il faisait partie des dirigeants ayant conquis le Danelaw vers la fin du IXe siècle. Il est plus connu sous le nom d’Ivar le désossé et nombreuses sont les théories qui expliquent cette appellation.

Ivar le Désossé : pourquoi l’appelle-t-on ainsi ?

Lorsque Aslaug qui était déjà enceinte d’Ivar Ragnarsson rejoigne son compagnon à Kattegat, le couple ne devait pas avoir des relations sexuelles pendant trois jours. Selon une prophétie, le cas contraire aurait une très mauvaise influence sur la santé de l’enfant. Cependant, Ragnar Lothbrok n’avait pas fait attention à l’avertissement de sa maîtresse.

À sa naissance, Ivar avait un corps anormal avec des jambes qui semblent ne pas disposer d’os mais plutôt d’une structure de cartilages. Il ne pouvait pas marcher convenablement et il est probable que son épithète signifiait aussi « sans jambes ».

D’un autre côté, le surnom d’Ivar pourrait aussi désigner un Viking du IXe siècle dont les os sont ratatinés, provoquant sa mort suite au pillage du monastère de Saint-Germain. D’autres théories évoquent toutefois le talent de guerrier d’Ivar Ragnarsson. Son corps était si souple qu’un poème intitulé « Háttalykill inn forni » le présentait comme un homme « sans aucun os », d’où son appellation Ivar le Désossé.

Ivar le Désossé : un berserker

Ivar est réputé à être un berserker, c’est-à-dire un guerrier-fauve qui peut faire beaucoup de dégâts lorsque sa fureur se manifeste (on parle ici d’une fureur incontrôlable qui lui donne une force quasi-surnaturelle lui permettant d’accomplir des exploits impressionnants).

Quand Ivar le Viking a su sur la manière dont son père avait été exécuté, il a pris la décision de le venger, avec ses frères Halfdan et Ubbe. Si on revient sur l’exécution de Ragnar, cela se passait en 865. Bien qu’il ait pu survivre à un naufrage au large des côtes de la Grande-Bretagne, le roi de Northumbrie II, Ælle avait ordonné de le jeter dans une fosse où il y avait un grand nombre de serpents venimeux.

Ivar et son père Ragnar Lothbrok

Les fils de Ragnar vont alors se rendre en Angleterre, avec la Grande Armée dans le but de tuer le roi Ælle. Il faut noter que ce n’est pas le premier combat auquel se livre Ivar le Désossé et ses frères.

Ivar Ragnarsson et la conquête de l’Angleterre

Bien qu’Ivar le désossé ne soit pas aussi intelligent que son père, il était un très bon leader. C’est grâce à sa sagesse et à sa maîtrise des stratégies de combat qu’il a connu un véritable succès lors de ses différentes conquêtes.

La conquête de l’Est-Anglie et d’York

Ce fut en automne 855 que le viking Ivar et ses frères débarquent en Angleterre. Ils vont alors piller la région Est-Anglie. Après cette première intervention des vikings, les Est-Angliens ont pris des mesures afin de s’assurer que cela ne se produise plus. Pour ce faire, ils ont établi un compromis avec les vikings.

Une année après ce pillage de l’Est-Anglie, Ivar attaque le Nord de l’Angleterre. Il conquit alors York. A cette époque, une guerre civile avait divisé les Northumbriens. En 867, ces derniers avaient tenté de récupérer York que les Danois appelaient aussi Jorvik, mais ils n’ont pas réussi à s’en emparer à nouveau.

Ivar Ragnarsson et son combat face à Alfred le Grand

Lorsque les Anglais se sont rendus compte que c’est uniquement en se serrant les coudes qu’ils auront la chance de combattre Ivar Ragnarsson et ses hommes, ils ont décidé de mettre un terme à la guerre civile.

Après la conquête de Danelaw en 865, le viking Ivar et ses frères ainsi que son armée devaient affronter le roi de Wessex, Alfred le Grand lorsqu’ils ont voulu dominer toute l’Angleterre. Ce dernier avait en effet décidé de prêter main-forte au roi Burgred de Mercie lorsque les vikings se sont installés sur les murs de Nottingham.

Quoi qu’il en soit, cette alliance ne pouvait rien faire au camp viking. Contre une rançon, Ivar s’est quand même montré pacifique et il retournait à York en 869.

Le chef viking qui est à l’origine de l’immolation du roi Edmond d’Est-Anglie

Nombreux sont les récits dont celui d’Abbon de Fleury « Passion latine du roi Edmund » qui rapportent qu’Ivar était l’origine de l’immolation du roi Edmond d’Est-Anglie en 869.

En effet, il est écrit que ce dernier avait subit le même sort que Saint-Sébastien. Lorsqu’il refusait d’être le vassal d’un païen, il servait de cible aux archers jusqu’à sa mort. On dit qu’il fut attaché à une colonne dans la nef d’une église pour cela.

La perte de l’indépendance de Northumbrie

Le roi Edmond n’a pas été le seul qu’Ivar le dessosé avait tué. Déjà qu’il bouillonnait de rage lorsqu’il a appris sur la mort de son père, le roi Aelle de Northumbrie n’a pas pu échapper à sa fureur et celle de ses frères.

La première attaque d’Ivar avait échoué, la raison pour laquelle le roi Aelle l’avait sous-estimé. Cependant, Ivar avait mis en place une nouvelle stratégie pour l’atteindre.

Lorsque les hommes d’Ivar se sont fait attraper par les ennemis, ils ont fait comme s’ils s’enfuyaient. Cela leur a permis de les pousser à s’engager davantage et les prendre en embuscade lorsqu’ils tombèrent dans le piège.

Les fils de Ragnar ont alors mis la main sur le roi Aelle. Il avait subi le supplice de l’Aigle de Sang : extraire les poumons de la victime en ouvrant la cage thoracique dans le dos et en séparant les côtes de la colonne vertébrale.

C’est ainsi que Northumbrie perd son titre de royaume indépendant. Après 869, les frères Ragnarsson Halfdan et Ubbe prennent la relève sur le commandement de la Grande Armée danoise en Angleterre.

Le leader qui a changé la vision des vikings

En général, l'histoire d'Ivar le désossé ne se résume pas uniquement par la guerre et la férocité, les conquêtes et les exécutions de ceux qui se mettent en travers de son chemin. Ivar le Desossé s’est aussi démarqué par la manière dont il a ouvert les yeux des vikings.

Histoire Ivar Desosse

Si ces derniers ne faisaient que des pillages, Ivar les a initié à viser plus loin : faire des royaumes anglais un grand Etat. En quelques années, l’Etat de Danelaw a vu le jour. Elle est formée par trois royaumes dont York est la capitale.

Ivar Ragnarsson serait-il le fondateur de l’Uí Ímair ?

Nombreux sont les sources qui prétendent qu’Ivar le Désossé avait fondé la Maison d’Ivar, plus connu sous l’appellation Uí Ímair. Il s’agit en effet d’une dynastie celto-norroise ayant gouverné les côtes ouest de l’Ecosse et la mer irlandaise, notamment l’Île de Man, les Hébrides, l’Argyll ainsi que les côtes du Galloway, allant jusqu’à Northumbrie.

Ce fut après le décès d’Ivar Ragnarsson, également appelé Ivar roi de Dublin que ses descendants ont acquis leur héritage. Cependant, un ouvrage de Clare Downham précise qu’Ivar Ragnarsson n’est pas celui que l’on désigne comme étant le fondateur des Uí Ímair.

La mort d’Ivar le Désossé

Il y a plusieurs sources qui indiquent qu’Ivar lothbrok serait mort en 873. Cependant, il n’y a pas d’informations plus précises concernant la raison de son décès. Toutefois, il y a encore des écrits qui parlent de ce viking dont les Annales d’Ustler et les Annales fragmentaires d’Irlande en sont des exemples.

Dans ce dernier, il est écrit que le roi de Lochlainn, c’est-à-dire Gothfraid, a succombé à une maladie soudaine et hideuse. Ainsi, a-t-il plu à Dieu. En 873, l’autre chronique irlandaise a déclaré qu’Imar, roi des Normands de toute l’Irlande et la Grande-Bretagne, a fini sa vie.

Est-ce vraiment une maladie qui a provoqué le décès de ce viking ?

Lorsqu’on parle d’Ivar Ragnarsson, on se pose toujours des questions concernant son appellation : Ivar le désossé. Le mystère de l’histoire de ce viking se poursuit même jusqu’à la manière dont il fut décédé.

Si certaines sources affirment qu’Ivar a succombé à une maladie, un autre fait a bouleversé la fiabilité de cette information. Il s’agit en effet de la découverte de Thomas Walker, un ouvrier agricole de Repton.

Et si Ivar était mort d’une autre manière ?

En 1686, cet homme a trébuché sur un tumulus scandinave près de Repton. Dans l’histoire du viking Ivar le desossé, cet endroit était autrefois un terrain de bataille où s’affrontait l’armée menée par les trois fils de Ragnar Lothbrok et l’armée du Roi Burgred de Mercie.

Dans ce tumulus scandinave se trouvait le corps d’un noble guerrier longé de cinquante femmes et deux cents guerriers. Le fait qu’il y ait tant de guerriers explique le pouvoir et l’importance de leur chef et c’est en effet ce dont ivar le desossé disposait.

Lorsque les scientifiques ont étudié le corps du noble guerrier viking, les résultats ont montré qu’il était âgé de 35 à 45 ans et qu’il a subi une mort violente et sauvage. De plus, on a découvert que l’individu disposait d’une ostéogenèse imparfaite. C’est une maladie qui met à l’évidence la déformation des os des membres inférieurs d’Ivar. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on l’appelait Ivar le désossé.

Les aventures qu’Ivar Ragnarsson partageait avec ses frères

Même si ivar lothbrok était un excellent guerrier, son charisme lui a permis en grande partie de mener à bien son armée. De plus, il avait combattu avec ses frères, surtout lorsqu’il s’agissait de venger leur père.

Comme Ivar était le fils ainé, il a pris la commande de l’armée danoise et avec sa maîtrise des différentes stratégies de combat, ils ont connu un véritable exploit.

Ivar et ses frères vikings

Zoom sur les frères d’Ivar le désossé

Ragnar Lodbrok avait six fils dont Björn Ier, Sigurd Œil de Serpent, ivar le dessosé, Hvitserk Ragnarsson, Ubbe Ragnarsson et Halfdan Ier Ragnarsson. Ce dernier avait régné à Londres en 871 et 872. En 855, il faisait partie des chefs de la Grande Armée viking ayant participé à des pillages en Angleterre. Il a conquis la Northumbrie en 875 et régna sur York jusqu’en 877, l’année de son décès.

En ce qui concerne Björn Ier, également appelé Björn Côtes-de-Fer ou Björn Lodbork, c’est le deuxième fils de Ragnar et Aslaug. C’est le fondateur de la dynastie des Munsö et il a régné à Upsal au IXe siècle.

À sa naissance, la pupille de l’œil droit de Sigurd Œil-de-Serpent était entouré par l’image d’un serpent ou d’un dragon se mordant la queue. C’est ce qui est à l’origine de son appellation.

Hvitserk Ragnarsson est un autre frère d'Ivar Ragnarsson. Il était l’un des frères vikings ayant vengé la mort de son père. Il part ensuite piller Gardarike, mais son adversaire étant plus fort, il n’a pas réussi à le vaincre et fut brûlé vif.

Lorsque Ivar Ragnarsson le viking avait attaqué la Northumbrie et s’empare d’York en 866/867, Ubbe Ragnarsson était l’un des frères qui l’accompagnaient. Selon le chroniqueur médiéval Saxo Grammaticus, il serait le fils que Ragnar a eu avec la fille d’Hesbern.

Lorsque les vikings attaquent Devon, à Combwich, ils ont sous-estimé leurs adversaires et les hommes menés par Odda. Aussi, ils ne s’attendaient pas à ce que ces derniers viennent les attaquer au lieu de se rendre comme ils l’avaient imaginé. C’est durant ce combat que le frère d’ivar vikings a été tué et les hommes d’Odda ont remporté la victoire.

Un leader qui pouvait toujours compter sur ses frères

Dans l’histoire d’ivar ragnarsson, certains de ses frères ont toujours figuré parmi les hommes ayant combattu avec lui. Tous les fils de Ragnar ont toutefois participé au pillage de l’Angleterre lorsqu’ils ont voulu se venger de la mort de leur père. Même si cette première expédition a échoué, Ivar et ses hommes ont réussi à mettre la main sur le roi de Northumbrie lors de leur deuxième assaut.

Halfdan et Ubbe ont également été présents lorsque Ivar Ragnarsson Aslaug avait pillé la région Est-Anglie en Angleterre. Même si nombreux sont les aspects de la vie d’Ivar Lodbrok qui restent un mystère, il est sûr que ce chef viking avait marqué un grand tournant dans l’histoire des vikings.