Le peuple viking et leurs finances personnelles

L’une des facettes moins connues du peuple viking est le fait qu’ils furent de très bons commerçants, qui pouvaient s’appuyer sur un réseau de centres de commerce qui leur permirent d’échanger des biens avec de nombreux peuples du monde. Aujourd'hui, les gens disposent de solutions de Prét-Équitable pour gérer leurs finances, mais comment faisaient les peuples nordiques pour faire commerce au quotidien ?


Une économie du lingot


Dès le 8ème siècle, nous savons que les vikings ont profité de ressources en métaux précieux. Le système était si sophistiqué qu’on l’a surnommé économie du lingot car l’or, l’argent s'échangeaient sous forme de lingot contre des matières premières, des animaux de ferme ou même des esclaves.


Pour vous donner un ordre d’idée, on considère que 8 onces d’argent, (environ 226 grammes) d’argent équivalait à 1 once d’or, ce qui correspond à 29 grammes. Ce système avait des mesures très précises et chaque objet valait une somme bien précise. Pour mesurer les lingots, des ancêtres de balance aident les marchands à peser les lingots. Les mesures étaient faites avec ces balances en métal forgées selon des méthodes rigoureuses.


Les runes, alphabet viking présent dès le 1er siècle avant Jésus Christ, servaient également de monnaie d’échange, mais trés vite, l’or et l'argent se sont imposés en tant que matière d’échange car ils étaient beaucoup plus robustes et inaltérables que d’autres matières. Il n’est pas rare de tomber sur un tombeau viking rempli d’artefact en or ou en argent, preuve que son propriétaire a amassé des richesses tout au long de sa vie.


De formidables marins


Bien entendu, nous savons que les vikings disposaient d’un réseau maritime très étendu et qu’ils étaient maîtres des voies maritimes grâce à des talents de navigateurs hors pair et des embarcations très sophistiquées, les drakkars. Venant des régions très froides et entourées par les eaux, les peuples nordiques ont passé plusieurs siècles à piller des régions d’Europe, mais aussi à établir des relations de commerce durables. 


Leur principale source d’exportation étaient l’ambre, l’or et les esclaves, et les vikings étaient  friands d’étoffes qui venaient de Chypre et de Syrie. Pour un viking de haut rang dans son clan, il était normal de rechercher des produits rares et chers venant de contrées lointaines, comme des oiseaux exotiques.


Comment les vikings ont-ils pu se procurer ce genre de richesses ? Il faut savoir que les bateaux à fond plat leur ont permis de remonter des fleuves avec de faibles niveaux d’eau, pour atteindre des villes comme Constantinople et même rejoindre l’Espagne. Finalement, ce sont plusieurs siècles de relations avec d’autres états, des relations parfois sanglantes qui ont pu étendre l’empire viking jusqu’à la fin du 12ème siècle.

Une société et une justice clanique

Les sociétés vikings étaient divisées entre plusieurs royaumes répartis sur les territoires actuels de la Suède, de la Norvège et du Danemark. Malgré les différences culturelles, on constate que la vie des villes et villages est régie par un chef de clan qui décide de la justice, qu’elle soit morale ou financière. Les différends d’argent et les dettes sont réglées entre les villageois, et souvent, une personne doit donner un esclave pour s’acquitter d’une dette. 


Bien qu’il existe peu de traces de ces lois, nous savons que les impôts et taxes étaient monnaie courante à l’époque des vikings. Bien souvent, il pouvait s’agir de nourriture ou de bois.

Articles Récents

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré