BAGUES

Merci de bien mesurer votre taille avant de passer commande.

En cas de problème de taille, les retours et frais de livraison seront à votre charge.
Guide Tailles Bagues

Comment mesurer la taille de mon doigt ?

mesurer taille doigt

 

T-SHIRTS - GUIDE DES TAILLES

 

Taille Largeur Longueur
S 50 cm 69 cm
M 53 cm 72 cm
L 56 cm 74 cm
XL 58 cm 76 cm
2XL 62 cm 78 cm
3XL 64 cm 80 cm
4XL 68 cm 84 cm
5XL 72 cm 88 cm
 Tolérence 2 cm 2 cm

Freya : déesse nordique de l'Amour et de la luxure

En vieux norrois, « Freya » (ou Freyja ») signifie « dame », « femme » ou encore « maîtresse ». Freya est la déesse la plus connue est la plus importante de la mythologie nordique. D’une grande beauté et polyvalente, elle s’impose comme la déesse de la fertilité en raison de sa place dans la famille des divinités Vanes. Elle est la sœur jumelle de Freyr est fille de Njörd, principal dieu des Vanes.

Personnage central de nombreux mythes de la littérature nordique ancienne, Freya a été l’amante et l’objet de convoitise pour bon nombre d’individus. Elle vit à Fólkvangr (Champ du peuple) et se déplace dans une calèche tirée par des chats.

Freya est associée à l’amour et à la luxure, à la richesse et la magie. Elle a également joué un rôle important dans la religion scandinave ancienne.

Freya et sa famille

Fille de Njörd, Freya était la sœur jumelle de Freyr. Tout comme son père et son frère, cette déesse Vane devint, par la suite, une divinité importante chez les Ases. Elle est également connue sous le nom de Vanadis, le terme nordique qui signifie « déesse ».

Souvent confondue avec Frigg, l’épouse d’Odin, en raison du fait que les deux noms signifient « dame » et que les deux divinités partageaient des attributs communs, elle est également parfois confondue avec Idunn, gardienne des pommes de jeunesse.

À plusieurs égards, Freya et son frère Freyr sont comparables aux divinités grecques Artémis et Apollon. Ils étaient jumeaux et, comme Apollon, son frère était un dieu de la lumière. Comme Artémis, lorsqu’elle faisait partie des divinités Vanes, Freya était la déesse de la fertilité. Contrairement à Artémis, néanmoins, Freya n’était pas vierge et fut considérée comme la déesse de l’amour et du sexe.

Freya est décrite comme étant extrêmement belle, blonde aux yeux bleus. Elle épousa un dieu, Od (Odur) et devint la mère de deux filles, Nossa et Gersimi. Lorsque Od disparut de façon mystérieuse, Freya erra à travers la terre, cherchant son mari et pleurant des larmes d’or.

Freya, objet de désir et de convoitise

Suite à l’abandon de son mari (ou à sa disparition), Freya devint la plus importante de toutes les déesses. Elle partagea de nombreuses histoires d’amour avec des dieux, des humains, des elfes et des nains. Elle fut souvent considérée comme la maîtresse d’Odin, le dieu principal des Ases.

Freya Deesse Nordique

Freya fut également très convoitée par les géants, notamment Hrimthurs et Thrym qui tous deux voulaient l’épouser.

Freya aimait également le combat et la bataille. De ce fait, elle était la déesse de la guerre et de la mort. Arrivée sur le champ de bataille, elle recevait la moitié des héros tombés au combat, l’autre moitié revenant à Odin à Valhalla. Les guerriers morts étaient placés dans sa grande salle, Fólkvangar (champ de bataille), au cœur de son palais, Folkvang.

Les attributs de Freya dans la mythologie scandinave

Freya appréciait tout particulièrement l’or et son bien le plus précieux était le collier Brisingamen, qu’elle avait reçu en partageant sa couche avec quatre nains. Odin, écœuré par son attitude, envoya Loki voler le Brisingamen, ce que le gardien d’Asgard, Heimdall, avait vu, grâce à son extraordinaire pouvoir. Ce dernier poursuivit Loki et récupéra le collier pour le rendre à Freya.

Freya reçut également d’autres cadeaux dont notamment un manteau fait de plumes d’oiseaux qui lui permettait de se transformer en faucon, et un char tiré par deux chats. Avec ce char, elle traversait le cosmos mythologique nordique.

Parmi ses animaux préférés, les cochons et les sangliers. Il est possible que le sanglier Hildisvíni ait également été l’un des attributs de la déesse Freya. En effet, dans le poème Le Chant d’Hyndla de l’Edda poétique, la déesse est évoquée, chevauchant son sanglier. À noter également qu’un autre nom de Freya est Syr, parfois traduit par « truie », bien que certains traducteurs pensent que ce terme signifie « protéger ». Cette possibilité annulerait donc le lien entre Freya et le sanglier.

L’académicienne est écrivain britannique Hilda Roderick Ellis Davidson, qui s’est intéressée au paganisme germanique et celte, ajoute la possibilité d’un autre animal aux attributs de Freyr : le cheval. Il est possible que les chevaux aient en effet été associés au couple fertile que formaient Freyr et Freya. On disait également qu’ils étaient gardés dans des lieux saints.

Freya est également connue pour avoir erré dans la campagne la nuit, sous la forme d’une chèvre.

Les multiples rôles de Freya à travers les contes de la mythologie nordique

Le rôle prépondérant de Freya est celui de la déesse de la fertilité, selon sa descendance parmi les Vanes. L’autre nom qui lui est attribué, Horn, provient du norrois ancien signifiant « lin ».

Le lin était un matériau très important que l’on a commencé à cultiver très tôt en Scandinavie. En effet, on pensait à l’époque que le lin éloignait le mal et apportait la fertilité à l’humanité. La fabrication du lin étant une affaire de femme, les robes de mariées étant fabriquées en lin, Freya devint tout naturellement le défenseur de l’amour et des mariages.

L’autre nom de Freyr, Gefn, signifie « donateur » envieux norrois. Ceci rappelle le rôle de Freya en tant que déesse de l’abondance.

Concernant la sexualité, à l’exception de l’accouchement qui ne semble pas la concerner, Freya joue également un rôle dans la mythologie scandinave. D’une part, elle apparaît souvent comme un objet de désir irrésistible, principalement aux yeux des géants. Le géant Thrym, par exemple, n’est d’accord de rendre le marteau qu’il a volé à Thor que si ce dernier lui apporte Freya.

A de nombreuses occasions, Freya est considérée comme le « prix » à payer. D’autres mythes renforcent la sexualité supposée libre et fertile de la déesse Freya. Cette dernière consent à partager sa couche avec quatre nains tour à tour pour qu’ils lui remettent le collier magique, le Brisingamen. Dans un autre mythe, elle est l’amante du héros islandais Ottar. Il est donc fort possible que les peuples scandinaves d’antan se soient tournés vers Freya en matière d’amour et de désir.

Freya est également associée à la richesse, comme en attestent les nombreuses références poétiques qui la lient au trésor. On dit que ses larmes sont faites d’or. En outre, les noms de ses filles, Hnoss et Gersimi, signifient « préciosité » ou « trésor ». Il se pourrait tout à fait que ceci coïncide avec le fait que la déesse Freya fût considérée comme une source de trésors.

Les associations entre Freya et la magie sont nombreuses. L’auteur Snorri Sturluson raconte que Freya a été la première à enseigner la magie chamanique aux Ases.

La manière dont la déesse Freya sélectionne la moitié des guerriers tués au combat, par opposition à Odin, ne fait aucun doute quant à la relation de Freya avec la mort, et peut-être même avec la bataille. En effet, les guerriers sont choisis par le dieu et la déesse de la mythologie scandinave en fonction de leur statut social ou personnel. Le lien entre Freya et Odin, au même titre que les compétences d’Odin en tant que magicien, illustrent le fait que Odin et Odr, le mari de Freya, aient pu être, à l’origine, une seule et même personne.

Freya dans les contes de la mythologie nordique

Comme évoqué plus haut, de nombreux mythes s’intéressent aux personnages de Freya. Le poème de l’Edda poétique, Le Chant d’Hyndla, indique que la déesse Freya possède un joli visage. Dans ce poème, elle rend visite à la sage Hyndla en lui demandant de dévoiler l’ascendance du héros Ottar, s’imprégnant de son savoir.

Le désir de Freya est un thème qui apparaît dans le poème Le Chant de Thrym, également tiré de l’Edda poétique. Un poème qui date du 12e au XIIIe siècle de notre ère et qui raconte que le marteau de Thor a été volé par le géant Thrym. Ce dernier ne rendrait le marteau que si Freya accepte de l’épouser. Refusant cette proposition, Freya va jusqu’à abandonner son collier magique, le Brisingamen, afin de permettre à Thor à se déguiser et prendre ses apparences. C’est au cours du banquet de mariage que Thor, transformé en Freya pour l’occasion, éveille les soupçons. Le marteau parvient à être récupéré par Loki. Thor tue le géant Thrym ainsi que d’autres géants en quittant le banquet.

Le vol du collier magique de Freya est l’un des mythes nordiques les plus célèbres. Bien qu’il ne soit pas possible d’en trouver une histoire complète, la version la plus détaillée est celle de Sǫrla Þáttr, une histoire du XIVe siècle qui décrit la manière dont Freya partage sa couche avec quatre nains pour obtenir le Brisingamen. Dans la même histoire, on apprend comment Odin oblige le dieu sournois Loki à lui voler le collier. Métamorphosé en mouche, Loki pénètre dans la chambre de Freya, la pique, afin qu’elle retire la main du collier et en profite pour l’attraper.

Les sources nordiques anciennes n’indiquent pas spécifiquement qu’il y ait eu un culte de la déesse Freya. En revanche, de nombreux lieux en Suède et en Norvège sont liés à son nom. Les Islandais, lorsqu’ils étaient sur le point de se convertir au christianisme vers l’an 1000 de notre ère, invoquaient encore la déesse Freya. On raconte que Hjalti Skeggjason, un partisan du christianisme, a été dénoncé pour blasphème après avoir traité Freya de chienne au parlement de l’Althing.

Découvrez d'autres Dieux Nordiques :

Pendentif Femme Viking Yggdrasil en Argent et Or Rose

39.90 EUR 69.90 EUR
Vous économisez 30.00 EUR (42 %)
Checkout Secure
  • Livraison GRATUITE sous 7 à 14 jours.
  • Support français à votre écoute.
  • Bijou en Argent 925 (Argent pur à 92,5%). 
  • Cordon en cuir marron OFFERT.
AVIS CLIENTS
GUIDE DES TAILLES

Comment choisir votre taille de bague ?
undefined

Articles Récents

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré